Glutathion.ca
Les médecins-chercheurs qui ont contribués à faire connaître le glutahion
Pour en savoir plus cliquez sur leurs noms
Ils sont reconnus par certains des experts médicaux et scientifiques les plus respectés
Centre universitaire de santé McGill - L'Hôpital de Montréal pour Enfants

Communiqué de presse

Un chercheur de l'Hôpital de Montréal pour Enfants présente les résultats de ses travaux à la Conférence internationale de l'American Lung Association et de l'American Thoracic Society.

Montréal, 26 avril 1999 - Le Dr Larry C. Lands, de l'Hôpital de Montréal pour Enfants du Centre universitaire de santé McGill, présentera les résultats d'une étude sur les effets de l'apport supplémentaire en cystéine sur la performance musculaire. Cette présentation se tiendra lors de la Conférence internationale de l'American Lung Association et de l'American Thoracic Society qui aura lieu à San Diego, Californie, du 23 au 28 avril 1999.

Le Dr Lands, en collaboration avec le Dr Vijay Grey, également de l'Hôpital de Montréal pour Enfants, a réalisé une étude expérimentale sur un supplément nutritionnel qui pourrait produire des effets bénéfiques chez les personnes atteintes d'une maladie pulmonaire. Les résultats de cette étude montrent pour la première fois que l'apport prolongé de cystéine (dans ce cas, IMMUNOCAL) peut augmenter les concentrations de glutathion (GSH), une protéine qui joue un rôle crucial dans les mécanismes de défense antioxydants de l'organisme, et améliorer la performance musculaire. Les chercheurs avaient posé l'hypothèse qu'un apport supplémentaire de longue durée pourrait avoir des effets bénéfiques dans des maladies caractérisées par les conséquences néfastes d'une oxydation excessive, notamment chez les patients atteints d'une maladie pulmonaire obstructive chronique ou de la fibrose kystique.

La cystéine est l'acide aminé le plus important sur le plan de la production de GSH. Lorsque les concentrations de GSH sont élevées, l'organisme est bien protégé contre l'oxydation des cellules. Les dommages oxydatifs contribuent à la fatigue musculaire et ils jouent un rôle dans plusieurs maladies, notamment les maladies pulmonaires chroniques. Selon l'hypothèse de départ du Dr Lands et du Dr Grey, un apport supplémentaire en cystéine devrait augmenter les concentrations de GSH et renforcer la protection antioxydante, notamment en retardant l'apparition de la fatigue musculaire. Lors de leur étude, ils ont évalué une préparation commerciale (IMMUNOCAL) fait d'un concentré protéique de lactosérum du lait de vache à forte teneur en cystéine. Ces chercheurs ont évalué des sujets en bonne santé avant et après trois mois d'un traitement à l'aide d'un supplément contenant soit un placebo (de la caséine, pauvre en cystéine) soit IMMUNOCAL. Les docteurs Lands et Grey ont constaté que les concentrations de GSH avaient augmenté de 35 %, en moyenne, et que la performance musculaire avait été améliorée de 13 % chez les sujets ayant reçu IMMUNOCAL. Cette recherche a été subventionnée par la Fondation canadienne de la fibrose kystique, avec le soutien d'Immunotec Research Ltd.

Le Dr Lands décrira les conclusions de cette recherche à l'occasion de la Conférence internationale de l'ALA/ATS; il présentera son exposé le 27 avril au Centre des congrès de San Diego. La Conférence internationale de l'ALA/ATS est la réunion scientifique annuelle la plus importante dans le domaine des maladies pulmonaires et de la médecine des soins intensifs.

Source : Arlette Côté
Affaires publiques
L'Hôpital de Montréal pour Enfants
Du Centre universitaire de santé McGill
(514) 934-4307 acotpr@mch.mcgill.ca
Dr. Lands
Dr. Montagnier
Dr. Drüge
Dr. Gutman
Dr. Kongshavn
Dr. Bounous
RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL